Mastopathie

La mastopathie est une modification bénigne du tissu glandulaire du sein. Il s'agit de modifications hormonodépendantes. Les troubles se manifestent surtout avant et pendant les règles.

Par mastopathie, on entend es différentes modifications bénignes des glandes mammaires. Il s'agit de nodules, gonflements ou kystes. Les kystes sont décrits plus en détail au chapitre Kystes mammaires.

La mastopathie fait suite à un déséquilibre hormonal entre les hormones œstrogène et progestérone. L'œstrogène est produit de manière excessive alors que, parallèlement, le taux de progestérone est trop bas, ce qui entraîne une stimulation des glandes mammaires avec gonflement des seins et réactions inflammatoires.

La gravité des symptômes de la mastopathie peut varier selon le degré de la maladie. Sont caractéristiques: les douleurs, un tiraillement et une sensation de tension dans les seins peu de temps avant les règles. Il arrive que des gonflements, des nodules ou des kystes soient palpables. Parfois, un écoulement mamelonnaire se produit.

Toute modification de la poitrine doit faire l'objet d'un examen médical afin de ne pas passer à côté d'un éventuel cancer du sein. La mastopathie est diagnostiquée sur la base des antécédents médicaux et d'un examen par palpation de la poitrine. Le plus souvent, on pratique également une échographie en complément. En cas de résultats équivoques, une mammographie est effectuée.

Les causes de la mastopathie ne peuvent pas être traitées. Le traitement vise principalement à soulager les troubles. Il peut consister à administrer des antidouleurs et des gels ou des comprimés à base de progestatifs. Des médicaments à base de plantes peuvent également être utilisés. Les kystes peuvent être ponctionnés à l'aide d'une aiguille, et vidés. 

Dans de rares cas, la mastopathie est de forme proliférante, c.-à-d. qu'elle présente une prolifération de cellules de la glande mammaire atypiques. Une mastopathie proliférante doit être étroitement surveillée et régulièrement contrôlée, car le risque de cancer du sein est alors accru.

Afin de poser le diagnostic, on procède généralement à une échographie. Il est également possible de recourir à une mammographie.

Centres (6)