Asthme

L'asthme est une maladie chronique des voies respiratoires qui se caractérise par une inflammation de la muqueuse bronchique avec rétrécissement soudain des bronches. Les bronches réagissent à différents stimuli, tels que le pollen, les poils d'animaux, l'effort ou le froid. Les troubles typiques de l'asthme sont des quintes de toux, une détresse respiratoire et des sifflements respiratoires. Les enfants sont fréquemment touchés. Bien souvent toutefois, l'asthme s'améliore en grandissant, voire disparaît totalement.

L'asthme fait partie des maladies pulmonaires les plus fréquentes. Chez l'enfant, l'asthme est même la maladie chronique la plus fréquente. On estime que près de 10 % des enfants et 7 % des adultes sont touchés par l'asthme.  L'asthme est une maladie qui a connu une forte augmentation au cours des dernières années. On pense que la pollution atmosphérique par toutes sortes de polluants est en partie responsable. Les facteurs déclenchants de l'asthme sont en premier lieu les allergènes tels que les acariens, le pollen ou les poils d'animaux. Le stress psychique peut également provoquer des crises d'asthme. Il existe en outre une prédisposition familiale. Les allergènes provoquent une inflammation chronique de la muqueuse des bronches. Une exposition prolongée à l'allergène entraîne une bronchoconstriction (rétrécissement des bronches) par bronchospasmes provoquant les difficultés respiratoires typiques de l'asthme. Chez certains, l'asthme survient ou est renforcé en cas d'effort (asthme d'effort) ou de froid.  Contrairement à la bronchopneumopathie chronique obstructive BPCO, dans le cas de l'asthme, le rétrécissement des bronches n'est que passager et peut être traité à l'aide de médicaments.

Une toux chronique, des quintes de toux, la détresse respiratoire et des sifflements respiratoires sont les symptômes caractéristiques de l'asthme. Les quintes de toux surviennent principalement la nuit ainsi qu'en cas d'effort ou d'exposition au froid. Un signe typique de l'asthme est la difficulté à expirer. La toux est soit sèche, soit accompagnée d'expectoration avec mucus clair et visqueux. En cas de crises graves, une détresse respiratoire sévère et de la tachycardie peuvent survenir. Ces crises, également appelées état de mal asthmatique, peuvent devenir une urgence médicale.

L'asthme est diagnostiqué sur la base des antécédents médicaux avec examen de la fonction pulmonaire et diagnostic des allergies. Dans de nombreux cas, des allergies peuvent être mises en évidence. Le test de la fonction pulmonaire permet de distinguer l'asthme de la BPCO.

Le traitement de l'asthme poursuit généralement trois objectifs. Premièrement, éviter les facteurs déclenchants (allergènes), deuxièmement, traiter l'inflammation chronique, et, troisièmement, dilater les bronches rétrécies et contractées. Des anti-inflammatoires, comme notamment la cortisone, sont utilisés dans le traitement d'une inflammation chronique. On appelle bronchodilatateurs les médicaments permettant de dilater les bronches. Ces médicaments doivent être pris régulièrement, sous forme d'aérosol. Les personnes asthmatiques ont toujours sur elles des médicaments supplémentaires en cas d'urgence pour traiter la crise d'asthme.