Cancer de la peau

Le cancer de la peau est un cancer qui a connu une forte augmentation au cours des dernières années. Il existe différents types de cancer de la peau: le mélanome (cancer noir de la peau), le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Les deux derniers sont également appelés ''cancer blanc de la peau''. Le mélanome est le cancer de la peau le plus dangereux, car, contrairement aux formes de cancer blanc de la peau, il développe des métastases.

Le mélanome se développe à partir des mélanocytes (cellules responsables de la pigmentation) de la peau. C'est le cancer de la peau le plus agressif. Un mélanome peut développer très tôt des métastases dans d'autres organes. Dans de rares cas, un mélanome peut également se développer sur les muqueuses, par exemple dans la bouche ou les parties génitales. Les types de cancer de la peau blancs ou clairs (carcinome spinocellulaire et carcinome basocellulaire) se forment à partir de cellules épithéliales (kératinocytes) de la peau. Contrairement au mélanome, les types de cancers blancs restent localisés et ne forment pas de métastases. Les rayons UV sont la principale cause de cancer de la peau. C'est pour cette raison que le cancer de la peau se développe principalement aux endroits fréquemment exposés au soleil. Outre les rayons UV naturels (soleil), les UV artificiels des solariums sont également considérés comme facteur de risque. Les principales recommandations afin d'éviter le cancer de la peau sont les suivantes:

  • Éviter les coups de soleil
  • Ne pas s'exposer entre 11h et 15h
  • Se protéger en cas de fort ensoleillement avec un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements
  • Utiliser des produits de protection solaire
  • Éviter le solarium

Ces trois types de cancer se développent principalement à un âge avancé. Le mélanome peut toutefois aussi toucher les jeunes; il s'agit même de la première forme de cancer pour ce groupe d'âge.

Le cancer de la peau peut se présenter sous des formes très différentes. Chaque nouveau grain de beauté ou modification de grain de beauté existant doit faire l'objet d'une consultation. Les signes d'alerte sont la présence de tâches sur la peau aux contours mal définis, des grains de beauté qui démangent, des tâches de pigmentation ou des tumeurs cutanées qui saignent ainsi que les tâches de pigmentation qui changent de forme ou de couleur. Il est recommandé aux personnes présentant de nombreux grains de beauté de consulter régulièrement un dermatologue (une fois par an), pour une visite de routine.

Le diagnostic est effectué à l'aide d'une biopsie réalisée sur une tâche suspecte ou une tumeur cutanée. Si la suspicion est confirmée, le cancer de la peau est retiré par chirurgie. Dans le cas de carcinomes basocellulaires et de carcinomes spinocellulaires, cela suffit généralement à éradiquer la maladie. En cas de mélanome, d'autres examens diagnostiques sont toutefois nécessaires afin de déterminer le stade d'évolution et d'identifier les éventuelles métastases. Il s'agit notamment d'échographies, de tomodensitométrie (CT), d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de scintigraphie osseuse. Les chances de guérison en cas de mélanome sont fonction du stade de la maladie. En cas de dépistage précoce, les chances sont bonnes avec la simple élimination du mélanome. Si l'on est toutefois en présence de métastases, on recourra à d'autres possibilités de traitement comme la radiothérapie et la chimiothérapie.