Troubles du sommeil

Les troubles du sommeil sont un phénomène très répandu. En général, il s'agit soit de troubles de l'endormissement soit de réveils fréquents dans la nuit. Les personnes insomniaques souffrent d'un manque de sommeil ou d'un sommeil non réparateur. Les conséquences sont de la fatigue au matin ou durant la journée avec une baisse de la capacité de performance et des troubles de la concentration. En outre, les troubles du sommeil augmentent le risque de maladies diverses comme notamment les maladies cardiovasculaires.

Les troubles du sommeil peuvent avoir des causes physiques, psychiques ou psychologiques. Parmi les causes physiques les plus fréquentes, on compte le syndrome de l'apnée du sommeil et le syndrome des jambes sans repos. Certaines maladies de cœur, maladies pulmonaires ou certains troubles hormonaux peuvent également affecter la qualité du sommeil. Bien souvent, les facteurs d'ordre psychiques ou psychologiques jouent un rôle majeur dans les troubles du sommeil. Les situations de stress chroniques, les angoisses ou les conflits non résolus sont souvent source d'insomnies. On entre alors dans un cercle vicieux: un sommeil de mauvaise qualité accroit le stress qui à son tour augmente les troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil peuvent se manifester de diverses manières. Il s'agit le plus souvent de troubles de l'endormissement où le sujet reste allongé pendant longtemps avant de trouver le sommeil. Bien souvent, il se réveille le matin, trop tôt et ne peut plus se rendormir. Les réveils fréquents dans la nuit sont aussi courants. Le sujet se réveille plusieurs fois dans la nuit et ne se rendort que difficilement. Certains troubles du sommeil comme notamment le syndrome de l'apnée du sommeil se remarquent notamment par de la fatigue et un important besoin de sommeil durant la journée.

Des troubles du sommeil passagers peuvent toujours survenir et ne nécessitent pas forcément de consultation médicale. En revanche, si les troubles du sommeil persistent, il est conseillé de consulter son médecin.

Le diagnostic des troubles du sommeil est complexe et requiert plusieurs examens. À l'aide d'un journal de bord, le patient pourra noter le type de trouble du sommeil dont il souffre. Un entretien approfondi servira à identifier les facteurs psychiques, psychologiques ou sociaux responsables du trouble du sommeil. Un examen dans un laboratoire du sommeil peut parfois s'avérer utile afin de déterminer la nature et la cause du trouble. D'autres examens peuvent s'avérer nécessaires afin d'exclure toute cause physique.

Le traitement est fonction du type et de la cause sous-jacente du trouble du sommeil. Généralement, de simples mesures telles qu'une activité physique régulière, des exercices de relaxation, une utilisation contrôlée du portable, une bonne aération de la chambre, et ne pas consommer de stimulants ni manger trop riche le soir peuvent permettre d'améliorer les troubles du sommeil. Si le trouble du sommeil est d'origine physique, le traitement visera en priorité à y remédier. Les médicaments, en particulier les somnifères, doivent être utilisés avec modération et sur une durée aussi courte que possible. Ils sont néanmoins parfois nécessaires par exemple pour briser le cercle vicieux entre manque de sommeil et stress.