Fracture de la jambe

On parle de fracture de la jambe lorsqu'un ou les deux os de la jambe (tibia et fibula) sont cassés. La fracture de la jambe touche le plus souvent le tibia (fracture du tibia, fracture du plateau tibial). En cas de fracture de la fibula, on parle de fracture fibulaire.

La jambe compte deux os: le tibia et la fibula (péroné), l'os le plus fin. Le tibia supporte quasiment tout le poids du corps. La fibula quant à elle, joue un rôle important pour la cheville et forme à l'extrémité inférieure, l'os extérieur de la cheville. Les fractures touchant la cheville sont abordées au chapitre fracture de la cheville.

Les fractures de la jambe sont principalement causées par un choc violent au niveau de la jambe. Par exemple lors d'une chute de sa hauteur ou en cas de coup ou de choc suite à un accident. Avec l'âge, l'ostéoporose (perte de densité osseuse) peut entraîner des fractures même après un choc léger. 

Des douleurs et l'incapacité de prendre appui sur sa jambe sont les principaux symptômes d'une fracture de la jambe. En cas de fracture isolée de la fibula, il est souvent encore possible de se tenir debout sur sa jambe. Comme le tibia se situe directement sous la peau, les fractures du tibia sont souvent des fractures ouvertes avec lésion des tissus mous et de la peau. Tuméfactions, hématomes ou mauvaises postures de la jambe peuvent également indiquer une fracture de la jambe.

En cas de suspicion de fracture de la jambe, on procède à une radio de la jambe.

Le traitement est fonction du type de fracture et des os fracturés. Les fractures de la fibula comme les fractures du tibia sans déplacement de l'os, sans fragments osseux et sans lésion des tissus mous peuvent généralement être traitées de manière conservatrice. Le traitement conservateur inclut la fixation de la fracture et l'immobilisation de la jambe avec un plâtre. Afin de prévenir tout risque de thrombose, des anticoagulants seront prescrits en cas d'immobilisation de la jambe.

En cas de fractures ouvertes, lorsque les os sont déplacés ou en présence de fragments osseux, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération est également parfois préconisée lorsque la jambe doit pouvoir être rapidement de nouveau mobilisée. Chez les sportifs par exemple. Vous trouverez de plus amples informations sur les possibilités de traitements chirurgicaux au chapitre Opérations en cas de fracture de la jambe.