Cancer de l'utérus

Le cancer de l'utérus (carcinome de l'utérus) est un cancer qui touche principalement les femmes ménopausées. Le cancer de l'utérus se développe à partir de la dégénérescence de cellules de la muqueuse utérine (endomètre). Cette maladie est donc également connue sous le nom de cancer de l'endomètre.

L'utérus est constitué du corps (corpus) et du col (cervix). Différents types de cancers peuvent se développer dans ces deux parties de l'utérus. Le cancer du col de l'utérus est abordé au chapitre Cancer du col de l'utérus.

Le cancer de l'utérus ou carcinome de l'endomètre se développe à partir des cellules de la muqueuse qui tapissent le corps de l'utérus. Chaque année, on enregistre près de 900 nouveaux cas de cancer de l'utérus en Suisse. Cette forme de cancer touche principalement les femmes ménopausées. Le risque augmente avec l'âge.

On ignore comment le cancer de l'utérus se développe précisément. Certains facteurs sembleraient constituer un risque accru. Cela inclut notamment le tabagisme, l'obésité, le diabète, des premières règles précoces, l'absence de grossesse et une ménopause tardive. Une hormonothérapie à base d'œstrogène sans progestatifs en complément est également associée à un risque accru.

Le cancer de l'utérus évolue de manière asymptomatique à un stade précoce. Les signes du cancer sont l'apparition de saignements inhabituels pendant ou après la ménopause ou des pertes vaginales nauséabondes.

Le cancer de l'utérus est diagnostiqué par une échographie de l'utérus. Le plus souvent, on pratique également une endoscopie de l'utérus afin de procéder à une biopsie.

Le traitement, généralement chirurgical, consiste à retirer l'intégralité de l'utérus. Souvent, on retire également les ovaires. Lorsque le cancer est diagnostiqué à un stade très précoce et donc encore très localisé, l'ablation partielle de l'utérus s'avère parfois suffisante. Vous trouverez de plus amples informations sur les traitements chirurgicaux au chapitre Opérations de l'utérus.

Selon le stade de la maladie, on procédera, à l'issue de l'intervention, à une radiothérapie, une chimiothérapie ou une hormonothérapie.