Le psoriasis est une maladie chronique inflammatoire de la peau pouvant également toucher les articulations (arthrite psoriasique). Le psoriasis est une maladie auto-immune. Pour des raisons encore inconnues, le système immunitaire s'attaque aux cellules cutanées de l'organisme. Le psoriasis se manifeste par l'apparition caractéristique de squames, couches pelliculaires blanchâtres, provoquant des démangeaisons. La maladie évolue généralement par poussées.

Informations générales sur le psoriasis

Le psoriasis est une maladie cutanée chronique non contagieuse. Elle est causée par un dysfonctionnement du système immunitaire. Cette maladie auto-immune entraîne une accélération du cycle de vie des cellules cutanées avec, pour conséquence, une accumulation de cellules à la surface de la peau. Normalement, la peau prend environ un mois pour se renouveler. Mais si l’on est atteint de psoriasis, le renouvellement cutané se produit en l’espace de quelques jours, ce qui provoque des squames blanches argentées caractéristiques et des taches rouges, souvent irritantes ou douloureuses.

Types de psoriasis

Il existe différentes formes de psoriasis, dont les symptômes et les manifestations diffèrent. Les formes les plus fréquentes sont :

Le psoriasis en plaques

Plaque Psoriasis

Il s’agit de la forme la plus fréquente de psoriasis. Elle se caractérise par des lésions cutanées (plaques) sèches, surélevées, rouges, recouvertes de squames argentées. Ces plaques peuvent provoquer des démangeaisons ou être douloureuses. Elles apparaissent souvent au niveau des coudes, des genoux, du cuir chevelu et du bas du dos.

Le psoriasis en gouttes

Psoriasis guttata

Cette forme de psoriasis est souvent une réaction à des infections bactériennes et se caractérise par de petites lésions en forme de gouttes sur le tronc, les bras, les jambes et le cuir chevelu. Le psoriasis en gouttes (ou psoriasis guttata) survient souvent de manière soudaine. Il est particulièrement fréquent chez les enfants et les jeunes adultes.

Le psoriasis pustuleux

Cette forme de psoriasis est plus rare. Elle se caractérise par des vésicules de pus blanches et non infectieuses (composées de globules blancs) entourées d’une rougeur cutanée. Le psoriasis pustuleux peut apparaître à certains endroits comme les mains et les pieds ou sur tout le corps.

Le psoriasis unguéal

Nagelpsoriasis

Cette forme affecte les ongles des mains et des pieds et entraîne des modifications telles qu’un épaississement, des changements de couleur (taches jaune-brun), la formation de sillons à la surface de l’ongle et le décollement de l’ongle (onycholyse). Le psoriasis unguéal peut être gênant et douloureux sur le plan esthétique et affecter la capacité d’utilisation des mains et des pieds.

Causes du psoriasis

Les causes du psoriasis sont complexes et comprennent des facteurs génétiques, immunologiques et environnementaux. La cause exacte du psoriasis n’est pas entièrement connue. Cependant, on sait que le psoriasis est lié à un système immunitaire hyperactif qui produit davantage de cellules cutanées.

La génétique joue un rôle important dans le développement du psoriasis. Si un membre de notre famille en est atteint, nous avons plus de risques de l’être aussi. Certains gènes qui affectent le système immunitaire sont associés au psoriasis, ce qui fait de la maladie une maladie auto-immune. Cependant, la maladie n’apparaît pas chez toutes les personnes ayant une prédisposition génétique, ce qui suggère que des facteurs environnementaux et des déclencheurs jouent également un rôle.

Facteurs de risque

Différents facteurs de risque et déclencheurs peuvent favoriser l’apparition du psoriasis ou aggraver des symptômes existants :

Stress

Le stress émotionnel est un déclencheur connu des poussées de psoriasis et peut aggraver des symptômes existants.

Certains médicaments

Certains médicaments, dont le lithium, les bêta-bloquants, les antipaludiques et certains anti-inflammatoires, peuvent provoquer ou aggraver le psoriasis.

Infections

Certaines infections, en particulier les infections à streptocoques, peuvent provoquer un psoriasis, en particulier le psoriasis en gouttes.

Facteurs liés au style de vie

Le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et le surpoids sont associés à un risque accru de développer ou d’aggraver le psoriasis.

Fréquence et âge

Le psoriasis peut survenir à tout âge, mais il apparaît généralement à deux moments : entre 15 et 25 ans et entre 50 et 60 ans. Les hommes et les femmes sont affectés de la même manière. La prévalence varie dans le monde, mais on estime qu’environ 2 à 3 % de la population mondiale est touchée par le psoriasis. La fréquence et la sévérité du psoriasis peuvent varier en fonction des prédispositions génétiques, de la situation géographique et des facteurs liés au mode de vie.

La compréhension de ces facteurs est essentielle pour développer des stratégies de traitement efficaces et pour conseiller les personnes présentant un risque accru de développer le psoriasis.

Symptômes

Les symptômes du psoriasis peuvent varier en fonction du type et de la gravité de la maladie, mais il existe quelques signes et symptômes généraux qui indiquent cette maladie cutanée. Le psoriasis se caractérise par des poussées et des rémissions, c’est-à-dire que les symptômes peuvent être intenses pendant un certain temps, puis s’atténuer ou disparaître complètement.

Les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Zones cutanées rouges, surélevées et enflammées : Ces zones sont souvent recouvertes de squames blanches et argentées. Elles peuvent apparaître sur différentes parties du corps, par exemple au niveau des coudes, des genoux, du cuir chevelu et du dos.
  • Peau sèche, susceptible de former une plaie et de saigner : La peau peut devenir extrêmement sèche, en particulier lorsqu’il fait froid et sec.
  • Démangeaisons, brûlures ou douleurs : Ces symptômes peuvent survenir surtout en cas de poussées actives de la maladie.
  • Ongles épaissis, décolorés ou présentant des taches : Le psoriasis de l’ongle peut entraîner des modifications de la couleur et de la texture des ongles, y compris le renfoncement ou le décollement de l’ongle.
  • Articulations enflées et raides : Certaines personnes développent une arthrite psoriasique qui provoque des douleurs, une raideur et un gonflement dans les articulations.

Évolution de la maladie

L’évolution du psoriasis varie fortement d’une personne à l’autre. Cette évolution peut aller de symptômes légers et à peine perceptibles à de graves poussées qui ont des répercussions sur toute la vie de la patiente ou du patient. Chez certaines personnes, les éruptions cutanées sont petites et peu fréquentes, tandis que d’autres souffrent de problèmes cutanés étendus et persistants. L’évolution de la maladie est souvent imprévisible, avec des phases d’amélioration suivies de phases d’aggravation.

Le psoriasis est une maladie chronique incurable, mais dont les symptômes peuvent souvent être contrôlés par un traitement et des changements de mode de vie. Le traitement vise à atténuer les symptômes, à favoriser la cicatrisation de la peau et à prévenir de nouvelles poussées.

Diagnostic

Le diagnostic repose en premier lieu sur l’examen physique de la peau, des ongles et parfois des articulations par le dermatologue. Les modifications cutanées typiques permettent souvent un diagnostic direct. En cas d’incertitude, une biopsie cutanée peut être nécessaire pour confirmer la présence des caractéristiques du psoriasis, en prélevant un petit échantillon de peau et en effectuant un examen au microscope.

Un dépistage et un traitement précoces sont essentiels pour atténuer les symptômes, influencer l’évolution de la maladie et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Cela est également important pour prévenir des complications telles que le rhumatisme psoriasique ou en atténuer les effets. En cas de suspicion de rhumatisme psoriasique, des examens complémentaires tels que des radiographies, une IRM ou une échographie sont souvent indiqués pour établir un diagnostic précis et mettre en place un traitement approprié.

Traitement

Traiter le psoriasis soi-même

Il existe quelques mesures que les personnes concernées peuvent prendre elles-mêmes pour atténuer les symptômes du psoriasis et minimiser les poussées:

  • Soins de la peau : l’application régulière de crèmes hydratantes peut aider à conserver la souplesse de la peau et à réduire la formation de squames et de fissures.
  • Nettoyez la peau en douceur : utilisez des savons doux et des gels douche qui ne dessèchent pas la peau.
  • Évitez les éléments déclencheurs : identifiez et évitez les déclencheurs qui vous sont propres tels que certains aliments, le stress ou les lésions cutanées.

Traitement médical

Le traitement médical du psoriasis varie en fonction de la gravité et du type de la maladie:

  • Traitements topiques : crèmes et pommades à appliquer directement sur la peau pour réduire l’inflammation et ralentir la production cellulaire.
  • Luminothérapie : utilisation de la lumière UV naturelle ou artificielle pour ralentir la surproduction de cellules cutanées.
  • Médicaments systémiques : médicaments oraux ou par injection qui ont une influence sur le système immunitaire et qui sont utilisés pour traiter le psoriasis modéré à sévère.
  • Biothérapies : thérapies ciblées qui bloquent certaines parties du système immunitaire afin de réduire l’inflammation. Ils sont souvent efficaces contre le psoriasis sévère ou l’arthrite psoriasique.

Prévention du psoriasis

Bien que le psoriasis ne puisse pas être totalement évité, il existe quelques mesures qui peuvent aider à réduire les poussées et à contrôler les symptômes 

  • Soins de la peau : l’utilisation régulière de crèmes hydratantes permet de garder la peau souple.
  • Alimentation saine : une alimentation équilibrée avec de nombreux aliments anti-inflammatoires peut aider à atténuer les symptômes.
  • Gestion du stress : des techniques telles que la méditation, le yoga ou l’activité physique régulière peuvent aider à réduire le stress, connu pour déclencher des poussées de psoriasis.
  • Prévention des facteurs de risque : boire moins d’alcool, ne pas fumer et maintenir un poids santé peuvent réduire le risque de poussées de psoriasis.

Une approche proactive de la gestion du psoriasis, y compris l’adaptation du mode de vie et le recours à des traitements médicaux, peut contribuer à une prise en charge efficace de la maladie et à une amélioration de la qualité de vie.

Centres 5