Carcinome basocellulaire

Le carcinome basocellulaire est une tumeur de la peau maligne qui prolifère dans les tissus environnants, mais ne produit que rarement des métastases. Un carcinome basocellulaire peut se présenter sous des formes très diverses et former des kystes, des ulcères ou des modifications de la peau dont l’aspect fait penser à des cicatrices. Lorsque le carcinome basocellulaire est dépisté suffisamment tôt et qu'il est retiré, les chances de guérison sont très bonnes.

Le carcinome basocellulaire fait partie, avec le carcinome spinocellulaire (carcinome épidermoïde), des cancers blancs de la peau.  Le terme de cancer blanc de la peau distingue ce type de cancer de la peau du mélanome, également appelé cancer noir de la peau.  Le carcinome basocellulaire se forme à partir des cellules basales de l'épiderme. Un carcinome basocellulaire se développe essentiellement dans les régions de la peau exposées au soleil. À savoir au visage ou sur l'avant-bras et le dos de la main. Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus fréquent et la forme de cancer ayant la plus forte prévalence parmi tous les types de cancer. Le carcinome basocellulaire survient principalement chez les sujets âgés. Les femmes sont presque autant touchées que les hommes.

Il n'existe pas de symptôme typique du carcinome basocellulaire. Cette forme de cancer de la peau peut se présenter de différentes façons:  des durcissements, des nodules, des ulcères ou des eczémas persistants peuvent ainsi indiquer un carcinome basocellulaire. Toute modification de la peau qui persiste doit faire l'objet d'une consultation médicale. Plus le cancer de la peau est dépisté à un stade précoce, plus les chances de guérison sont élevées.

Pour le diagnostic du carcinome basocellulaire, les endroits suspects sont examinés à l'aide d'une loupe spéciale (dermatoscope). Une biopsie de tissu prélevé sous anesthésie locale permettra de dire avec certitude s'il s'agit d'un cancer de la peau ou non. Occasionnellement, des examens complémentaires peuvent être nécessaires, tels qu'une échographie ou une tomodensitométrie, afin d'évaluer l'étendue exacte de la tumeur.

Le traitement du carcinome basocellulaire consiste en la résection locale de la tumeur et est généralement pratiquée en ambulatoire. Selon sa taille et sa profondeur, l'intervention consiste en un curetage superficiel, un traitement laser, une cryothérapie ou une chirurgie. Comme le carcinome basocellulaire n'est que très rarement métastatique, ce type de cancer est en principe considéré comme guéri après l'élimination complète de la tumeur.