Fibrome

Le fibrome (fibrome utérin) est une tumeur bénigne du tissu musculaire de l'utérus. Selon sa taille, un fibrome peut provoquer divers symptômes. Le type de traitement dépend des problèmes occasionnés, de la taille et de la localisation du fibrome ainsi que de l'âge de la patiente.

Les fibromes sont des tumeurs musculaires bénignes de l'utérus. Le fibrome est également appelé myome utérin. La croissance du fibrome est stimulée par l'hormone sexuelle œstrogène. Il touche une femme sur cinq. Chez la majorité des patientes, le fibrome ne provoque aucun trouble particulier. Il apparaît le plus souvent entre 35 et 50 ans.

Lorsque le fibrome a atteint une certaine taille, des troubles comme l'augmentation du flux menstruel, des douleurs, de la constipation ou une envie plus fréquente d'uriner peuvent se produire. Un flux menstruel important peut entraîner une carence en fer. Lorsque le fibrome est situé dans le col de l'utérus, il peut par ailleurs accroître le risque de fausse couche ou être à l'origine de complications lors de l'accouchement.

Les fibromes utérins sont souvent dépistés par hasard, lors d'une visite de contrôle chez le gynécologue, étant donné qu'ils sont généralement asymptomatiques. Pour localiser le fibrome de manière précise et déterminer sa taille, le médecin procède à une échographie.

Le traitement du fibrome est fonction des troubles occasionnés, du nombre de fibromes, de la taille et de la localisation ainsi que de l'âge de la patiente. Chez les femmes jeunes présentant des troubles liés au fibrome, on tente systématiquement de conserver l'utérus. Les petits fibromes peuvent être retirés par chirurgie ou être détruits dans le cadre d'un traitement à ultrasons focalisés de haute énergie. L'embolisation du fibrome constitue une autre option thérapeutique non invasive. Le traitement consiste ici à obturer (emboliser) les petits vaisseaux nourriciers du fibrome à l'aide d'un cathéter introduit dans l'artère au niveau de l'aine.

En cas de fibrome de grande taille ou de présence de plusieurs fibromes (utérus polymyomateux) et de symptômes importants, l'intervention chirurgicale consistant à retirer l'utérus est privilégiée. En particulier lorsqu'il n'y a pas de désir d'enfants. Vous trouverez de plus amples informations sur les possibilités de traitements chirurgicaux au chapitre Opérations de l'utérus.

En alternative à la chirurgie chez les femmes proches de la ménopause, on envisagera une hormonothérapie. Ce traitement consiste à administrer des anti-œstrogènes et des progestatifs.