Grossesse extra-utérine

La grossesse abdominale (grossesse péritonéale) est une forme de grossesse qui a lieu en dehors de l'utérus (grossesse extra-utérine). L'ovule fécondé se niche en dehors de l'utérus, dans la cavité abdominale. Si l'ovule fécondé ne meurt pas à un stade précoce et se développe, on parle de grossesse abdominale.

En cas de grossesse abdominale, l'ovule fécondé n'est pas entraîné dans l'utérus par les trompes de Fallope. L'œuf vient se nicher dans la cavité abdominale. Des inflammations des trompes de Fallope ou des interventions au niveau de l'abdomen ou du bassin augmentent le risque de grossesse abdominale. Les femmes ayant déjà présenté une grossesse abdominale présentent également un risque accru de récidive. Les grossesses abdominales ne représentent toutefois qu'1 % environ des grossesses extra-utérines. Le plus souvent, les grossesses extra-utérines concernent les trompes de Fallope. Lire à ce sujet le chapitre Grossesse tubaire.

Dans la plupart des cas, l'œuf fécondé venu se nicher dans la cavité abdominale meurt naturellement à un stade précoce de développement. Dans de rares cas toutefois, il se développe jusqu'à un stade de fœtus mature. Il existe même des cas isolés de grossesses abdominales menées à terme et accouchées par césarienne.

En règle générale, les grossesses abdominales sont interrompues, car le risque encouru est trop grand et des complications potentiellement fatales sont à craindre. En début de grossesse, les signes pouvant indiquer une grossesse abdominale sont les mêmes que ceux d'une grossesse normale. Absence de règles, test de grossesse positif, troubles habituels typiques de la grossesse, tels que nausée et tension dans les seins. Si l'œuf continue à se développer, des douleurs du bas-ventre peuvent survenir, ainsi qu'une forte nausée et des troubles circulatoires.

Si l'œuf ne meurt pas rapidement, la grossesse abdominale est détectée lors de la première visite de contrôle. Les stades précoces peuvent parfois être traités par voie médicamenteuse, en injectant directement un médicament dans l'œuf. Le plus souvent, la grossesse abdominale doit faire l'objet d'une interruption de grossesse chirurgicale. L'intervention est généralement pratiquée par laparoscopie. Vous trouverez de plus amples informations sur cette intervention au chapitre Laparoscopie.