Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est due à une production insuffisante d'hormones thyroïdiennes. Cette insuffisance entraîne différents symptômes comme de la fatigue, de la frilosité, de la constipation ou une faiblesse musculaire. L'hypothyroïdie est traitée par l'administration d'hormones thyroïdiennes sous forme de médicaments.

La thyroïde se situe sous le larynx et sécrète des hormones essentielles au métabolisme. Pour cela il lui faut de l'iode. Avant, la carence en iode était la cause la plus fréquente d'hypothyroïdie. On a depuis longtemps remédié à ce problème en enrichissant le sel de table en iode, tant et si bien qu'aujourd'hui cette cause est devenue plus rare. Aujourd'hui c'est la thyroïdite chronique, thyroïdite de Hashimoto, qui est la plupart du temps responsable de l'hypothyroïdie. Dans de rares cas, il arrive également que l'hypothyroïdie soit congénitale. C'est pour cette raison que l'on fait un dosage thyroïdien chez tous les nouveau-nés afin de déceler une carence éventuelle suffisamment tôt.

Une hypothyroïdie évolue généralement lentement sur plusieurs années. L'insuffisance croissante en hormones thyroïdiennes entraîne avec le temps différents symptômes. Frilosité, fatigue, besoin de sommeil accru, troubles de la concentration, faiblesse musculaire, cheveux et ongles cassants, constipation et bras, jambes et visage gonflés sont les symptômes typiques de l'hypothyroïdie. Chez les femmes, des troubles du cycle menstruel peuvent également être un symptôme.

L'hypothyroïdie est diagnostiquée par le dosage de l'hormone thyroïdienne dans le sang. Afin d'établir la cause, d'autres examens sont généralement pratiqués comme une échographie, une scintigraphie et une biopsie (prélèvement de tissu) de la glande thyroïde.

L'hypothyroïdie est traitée par l'administration d'hormones thyroïdiennes sous forme de médicaments qui devront généralement être pris à vie.