Migraine, céphalées

Les maux de tête sont classés en céphalées primaires et céphalées secondaires. La migraine et les céphalées de tension font partie des céphalées primaires, dont la cause sous-jacente demeure inconnue. Les céphalées secondaires sont des maux de tête symptomatiques d'une cause sous-jacente. Ils peuvent, par exemple, faire suite à un traumatisme crânien, une grippe ou de l'hypertension artérielle.

Les céphalées de tension et les migraines font partie des formes de maux de tête les plus fréquentes. La migraine présente un tableau clinique propre parmi les céphalées. On estime que près de 15 % des femmes et 6 % des hommes adultes souffrent de migraine. La cause exacte de la migraine est encore inconnue. Selon différentes observations, certains stimuli (facteurs déclencheurs) peuvent déclencher une crise de migraine. Les principaux facteurs déclencheurs sont notamment les fluctuations hormonales (cycle menstruel), le manque de sommeil, le stress et certains aliments ou produits alimentaires comme le chocolat, le fromage ou le vin rouge.

La migraine se caractérise par des maux de tête le plus souvent unilatéraux, qui surviennent sous forme de crises. Les symptômes types sont une hypersensibilité à la lumière (photophobie) et au bruit, des nausées et des vomissements. Dans près de 20 % des cas, la migraine est accompagnée d'une aura. Il s'agit de troubles neurologiques tels que des troubles de la vision, du langage, de l'équilibre ou de la sensibilité. Les céphalées accompagnées de ce type de troubles, tout comme les maux de tête chroniques et récurrents, doivent toujours faire l'objet d'une consultation médicale afin d'en déterminer la cause.

Pour diagnostiquer les céphalées, on effectue différents tests et examens. Le diagnostic de la migraine est généralement établi à partir de symptômes caractéristiques. Il s'agit, de manière générale, de distinguer les céphalées primaires des céphalées secondaires. En cas de céphalée secondaire, on tentera d'identifier la cause des maux de tête.

Le type de céphalée déterminera le traitement. Les céphalées de tension peuvent être traitées à l'aide d'antalgiques, d'exercices de relaxation et de massages. Il existe des médicaments spécifiques pour le traitement de la migraine (antimigraineux). Le repos et le fait d'éviter les stimuli extérieurs, tels que le bruit et la lumière, favorisent le traitement des crises de migraine.

En cas de céphalées secondaires, le traitement se concentre en priorité sur la cause sous-jacente.