Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des veines situées dans le canal anal et formant comme des coussinets. Ces coussinets hémorroïdaires sont présents chez tout le monde. On parle d'hémorroïdes au sens de pathologie hémorroïdaire lorsque leur taille augmente et qu'elles sont sources de problèmes. Les symptômes peuvent être des démangeaisons, des douleurs ou des saignements.

Les hémorroïdes sont des coussinets constitués de lacs artérioveineux situés dans le canal anal; elles jouent un rôle important pour le sphincter de l'anus. Le terme d'hémorroïdes est toutefois souvent employé comme synonyme de pathologie hémorroïdaire, affection qui se caractérise par une augmentation de taille des hémorroïdes. On définit quatre stades pour les hémorroïdes occasionnant des problèmes. Au stade I, les hémorroïdes augmentent de taille, mais ne sont pas encore visibles ni palpables. Au stade II, les hémorroïdes gonflent au niveau de l'anus lors d'un effort de poussée, mais se rétractent ensuite spontanément. Au stade III, les hémorroïdes ne se rétractent plus qu'avec une pression extérieure et au stade IV elles ne se rétractent plus du tout.

Il existe différents facteurs de risque connus pouvant provoquer des hémorroïdes dont notamment la constipation chronique, des efforts de poussé excessifs lors de la défécation et le surpoids. Il arrive que des problèmes hémorroïdaires surviennent pendant la grossesse ou après un accouchement.

Les symptômes typiques des hémorroïdes sont des démangeaisons au niveau de l'anus, des douleurs lors de la défécation et des traces de sang sur le papier toilette. La présence de sang dans les selles doit toujours faire l'objet d'une consultation médicale.  Au stade III et IV, les hémorroïdes sont également visibles de l'extérieur et palpables. Il arrive que le sphincter contrôlant la fermeture de l'anus ne fonctionne plus parfaitement et que le patient ressente un besoin impérieux d'aller à la selle ou présente une incontinence fécale.

Souvent, le diagnostic peut d'ores et déjà être posé sur la base des antécédents médicaux en association à un toucher rectal. Une coloscopie du rectum est parfois effectuée afin d'exclure d'autres causes.

Le traitement est fonction du stade des hémorroïdes et des troubles occasionnés. Au stade I et II, les hémorroïdes peuvent être traitées de manière conservatrice à l'aide de pommades ou de suppositoires antiinflammatoires, antidouleur et permettant de désenfler. L'élimination de la cause des hémorroïdes, à savoir la constipation, est indispensable pour le succès du traitement. Une alimentation riche en fibres, boire suffisamment et faire de l'exercice permettent de lutter contre la constipation.

En cas d'hémorroïdes de stade III ou IV, une intervention chirurgicale est généralement incontournable. Il existe plusieurs méthodes chirurgicales pour l'ablation des hémorroïdes. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet au chapitre Opérations de l'anus.