Gastroentérite

La gastroentérite, également appelée infection gastro-intestinale ou grippe gastro-intestinale, est une inflammation aiguë de l'appareil digestif. Le plus souvent, des bactéries ou des champignons sont responsables de la gastroentérite. Douleurs abdominales, vomissements et diarrhée sont les principaux symptômes de gastroentérite. Le traitement consiste à se mettre à la diète (aliments légers facilement digestibles) et à boire beaucoup. En outre, une bonne hygiène des mains est importante.

En cas de gastroentérite, la muqueuse de l'estomac, de l'intestin grêle et du côlon est irritée. Les bactéries E. coli et les salmonelles ainsi que les norovirus et rotavirus sont le plus souvent responsables de l'infection. La contamination se fait par des aliments ou de l'eau contaminés ou directement au contact d'une personne malade. Les bactéries E. coli sont en outre souvent l'élément déclencheur de la diarrhée du voyageur. Les gastroentérites dues aux norovirus hautement contagieux touchent bien souvent des collectivités entières par exemple dans les maisons de retraite ou au service militaire. Les infections au rotavirus touchent principalement les jeunes enfants.

Une gastroentérite évolue en général en 48 heures avec nausées, douleurs abdominales, vomissements et diarrhée. En cas d'inflammation du côlon, la diarrhée peut être sanguinolente. La présence de sang dans les selles doit toujours faire l'objet d'une consultation médicale. Il arrive que le patient présente de la fièvre; en outre, en cas de perte importante de liquide, il y a risque de déshydratation. En particulier les enfants sont vite exposés au risque de déshydratation en cas de gastroentérite et doivent souvent être placés sous perfusion.

Le diagnostic de la gastroentérite est établi sur la base des antécédents médicaux et des symptômes. Si nécessaire, une analyse des selles permettra de déterminer le germe incriminé. Une analyse de sang révélera les signes d'inflammation et permettra d'évaluer la déshydratation.

Généralement, les gastroentérites disparaissent d'elles-mêmes après quelques jours de diète. Pendant ce temps, le patient doit veiller à boire suffisamment (tisane) et à consommer suffisamment de sel (boissons isotoniques). Si le patient ne parvient pas à garder le liquide ou si boire devient difficile, une mise sous perfusion peut s'avérer nécessaire. Un traitement antibiotique n'est nécessaire qu'en cas d'évolution grave ou de certaines infections bactériennes. De manière générale, il faut veiller à une bonne hygiène des mains.