Carence en fer

Différents symptômes peuvent indiquer une carence en fer. Les principaux sont notamment de la fatigue, une baisse de performance ou une chute de cheveux. Une carence en fer importante entraîne par ailleurs de l'anémie (anémie ferriprive) qui se caractérise par une détresse respiratoire, des vertiges, des palpitations et un teint livide. Le traitement de la carence en fer consiste à éliminer la cause et à administrer du fer sous forme de différents compléments en fer.

Le fer est un élément vital et remplit diverses fonctions dans l'organisme. Dans le sang, le fer entre dans la composition de l'hémoglobine et assure le transport de l'oxygène. En outre, le fer est un élément important intervenant dans différents processus métaboliques. Notre organisme a par conséquent besoin de 10 à 15 mg de fer par jour. La carence en fer est un phénomène relativement fréquent. Les femmes sont globalement un peu plus touchées que les hommes.  On estime que près de 15 % des femmes présentent des carences en fer avant la ménopause. La carence en fer se produit lorsque l'équilibre entre l'absorption et la perte de fer est perturbé. Les causes les plus fréquentes sont une perte de fer due à des saignements (comme les règles), un besoin accru en fer (enfants, sportifs, personnes âgées) ou une mauvaise absorption du fer par l'intestin en cas de maladies intestinales inflammatoires ou d'intolérances alimentaires.

En raison des différentes fonctions remplies par le fer dans notre organisme, une carence en fer provoque de nombreux symptômes. Les troubles les plus fréquents sont la fatigue, une perte de capacité de performance, des troubles de la concentration, une chute de cheveux, des vertiges, une détresse respiratoire et des palpitations.

En cas de suspicion de carence en fer, une analyse de sang sera pratiquée. Si l'on est vraiment en présence d'une carence en fer, il convient d'en éliminer la cause. Chez les femmes n'étant pas ménopausées, un flux menstruel important peut entraîner une carence en fer. Si cette cause peut être éliminée, d'autres examens et analyses devront être pratiqués comme par exemple une coloscopie.

Le traitement de la carence en fer consiste d'une part à éliminer la cause et d'autre part à administrer du fer. L'administration de fer peut se faire sous forme de différents compléments comme des comprimés, des gouttes, du sirop, des injections ou des perfusions. Le type de complément utilisé dépend de la situation individuelle du patient et de l'importance de la carence en fer.