Fracture de l'avant-bras

La fracture de l'avant-bras est la fracture osseuse la plus fréquente. La fracture peut concerner les deux os de l'avant-bras (cubitus et radius) ou seulement l'un des deux. La fracture du radius est un peu plus fréquente que la fracture du cubitus. En cas de fracture à proximité du poignet, on parle également de fracture du poignet. Le traitement est conservateur ou chirurgical en fonction du degré de sévérité de la fracture de l'avant-bras.

Les fractures de l'avant-bras résultent d'un choc violent, généralement lors d'une chute sur la main ou l'avant-bras. Au moment de l'accident, la personne tente d'amortir la chute avec les mains. Ce faisant, tout le poids du corps repose sur le bras. Cela suffit bien souvent à provoquer une fracture de l'avant-bras. En particulier chez les personnes d'un certain âge souffrant d'ostéoporose. L'os situé à la base du pouce (le radius) est plus souvent cassé que le cubitus (ulna). En cas de fractures proches du poignet ou impliquant le poignet, on parle de fracture du poignet. La fracture en bois vert chez les enfants constitue une fracture type de l'avant-bras. Il s'agit d'une fracture partielle, où le bord de l'os a seulement subi un étirement mais n'est pas cassé.

Les symptômes en cas de fracture de l'avant-bras sont une douleur violente immédiate, suivie d'un gonflement de l'avant-bras ou du poignet. Un hématome peut parfois également apparaître. En cas de fractures déplacées, l'avant-bras ou la main ne sont plus dans leur position habituelle. Des chocs violents peuvent entraîner une fracture ouverte avec lésion des tissus mous et de la peau.

Le diagnostic de la fracture de l'avant-bras ou de la fracture du poignet est établi à l'aide d'une radio. Pour les fractures complexes impliquant le poignet, on recourt parfois à une IRM.

Le traitement est fonction de la localisation et de la gravité de la fracture de l'avant-bras. Les fractures simples, sans fragments osseux et ne touchant pas le poignet, peuvent être traitées de manière conservatrice. Une fois que la fracture a été réduite, l'avant-bras est immobilisé à l'aide d'une attelle ou d'un plâtre pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce que la fracture guérisse. En cas de fractures complexes avec fractures comminutives, impliquant le poignet ou de fractures ouvertes, une intervention chirurgicale est nécessaire. Vous trouverez de plus amples informations sur les possibilités de traitements aux chapitres Opération en cas de fracture de l'avant-bras et Opérations en cas de fracture du poignet.