Grossesse tubaire

La grossesse tubaire est la forme la plus fréquente de grossesse extra-utérine (qui se développe en dehors de l'utérus). En cas de grossesse tubaire, l'ovule fécondé vient s'implanter dans la trompe de Fallope. Cela concerne 1 % de toutes les grossesses. Une grossesse tubaire doit être interrompue aussi vite que possible car les complications sont très graves.

L'ovule fécondé est normalement transporté par les trompes de Fallope et vient s'implanter dans l'utérus. Dans de rares cas, la nidation de l'ovule fécondé se fait dans la trompe. Des adhérences consécutives à une salpingite (annexite) ou une endométriose augmentent le risque de nidation de l'œuf dans la trompe. Le plus souvent, l'embryon meurt à un stade très précoce. Il arrive toutefois qu'il se développe. La croissance du fœtus entraînera tôt ou tard une lésion ou une rupture de la trompe. Cela peut alors provoquer une hémorragie potentiellement fatale.

Étant donné que la grossesse tubaire évolue au début comme une grossesse normale, les symptômes habituels de grossesse se manifestent: test de grossesse positif, sensation de tension dans les seins, fatigue et nausée. Les signes d'alerte d'une grossesse tubaire sont des douleurs dans le bas-ventre, spasmodiques ou fulgurantes. Parfois, des pertes sanguinolentes ou des règles surviennent après une période d'aménorrhée. En cas d’hémorragie interne, des symptômes de choc se produisent comme une pâleur, des accès de sueur, un pouls faible et une chute de tension. Si ces symptômes surviennent, une opération doit être pratiquée en urgence pour stopper l'hémorragie.

Le plus souvent, la grossesse tubaire est diagnostiquée avant que ne surviennent ces complications graves. Une grossesse tubaire est en principe dépistée lors de la première échographie gynécologique qui suit un test de grossesse positif.

À un stade très précoce, la grossesse tubaire peut parfois être interrompue par voie médicamenteuse, en administrant le médicament par perfusion. Le plus souvent, une intervention chirurgicale par laparoscopie s'avère toutefois nécessaire.