Fracture de la cheville

Une blessure de la cheville survient le plus souvent subitement après s'être violemment tordu le pied vers l'extérieur ou l'intérieur. Souvent, il s'agit seulement d'une élongation ou d'une déchirure des ligaments. Mais dans certains cas sérieux d'entorse ou en cas de choc violent, la cheville peut également se fracturer. En cas de rupture de la syndesmose, la cheville devient instable. La syndesmose est une articulation fibreuse reliant l'os extérieur et l'os intérieur de la cheville. En cas de blessure de la cheville avec rupture de la syndesmose, l'opération est inévitable.

La cheville est une articulation complexe comprenant l'extrémité inférieure de la fibula (péroné - os extérieur de la cheville), du tibia (extrémité inférieure) et de l'astragale. On appelle malléole l'os interne et l'os externe de la cheville, et, en cas de fracture de ces os, on parle de fracture de la malléole.

En cas de fracture de la cheville, un seul des os de la cheville peut être fracturé (fracture de la malléole) ou les deux (fracture bimalléolaire). La syndesmose joue également un rôle important dans les fractures de la cheville. Il s'agit du ligament qui relie l'os interne et l'os externe de la cheville. Le type de fracture de la cheville et son traitement diffèrent selon que la syndesmose est lésée ou non.

En cas de blessure de la cheville, de vives douleurs apparaissent immédiatement. Il n'est plus possible de prendre appui sur le pied, sous peine de souffrir de très grandes douleurs. Le plus souvent, la cheville gonfle rapidement et un hématome apparaît lorsque les ligaments ou la cheville sont blessés.

Une fracture de la cheville est diagnostiquée à l'aide d'une radio de la cheville. Selon le cas, une tomodensitométrie ou une IRM sont également réalisées.

Le traitement d'une blessure ou d'une fracture de la cheville est fonction du type de blessure. Les blessures ligamentaires sans fracture de la cheville peuvent souvent être traitées de manière conservatrice. Pour cela, on recourt à des attelles spécifiques (Aircasts) afin de stabiliser la cheville une fois qu'elle a désenflé. En cas de fracture de la cheville, le traitement conservateur n'est possible que dans certains cas bien spécifiques. En médecine, on distingue plus particulièrement les fractures de la cheville avec ou sans rupture de la syndesmose. Si la syndesmose est atteinte, l'opération est inévitable. Vous trouverez de plus amples informations sur les traitements chirurgicaux de la fracture de la cheville au chapitre Opérations de la cheville.