Calculs biliaires

Les calculs biliaires ou les calculs de la vésicule biliaire sont des dépôts cristallisés présents dans la bile. Les calculs peuvent se déposer dans la vésicule ou dans les canaux biliaires. Dans le jargon médical, on appelle cette maladie cholélithiase. Les calculs sont la première cause d'inflammation de la vésicule biliaire. Il existe plusieurs méthodes de traitement: opération, fragmentation ou élimination endoscopique des calculs.

La bile se compose d'eau, de cholestérol, de lipides et d'acide biliaire. Lorsque le taux de cholestérol est trop élevé ou le taux d'acide biliaire trop faible, des calculs biliaires peuvent se former. Les calculs sont le plus souvent composés de cholestérol.

Les femmes sont environ deux fois plus touchées que les hommes par les calculs biliaires. Outre l'appartenance au sexe féminin, une alimentation riche en graisses, le surpoids, le manque d'exercice, le diabète et une prédisposition familiale constituent également des facteurs de risque.

Les calculs biliaires sont bien souvent asymptomatiques. On pense que seul un quart des personnes concernées présente des symptômes. Les troubles sont des douleurs de type colique survenant typiquement dans la région droite de l'abdomen. Ces symptômes peuvent également s'accompagner de lourdeurs d'estomac, de ballonnements, de nausée, de vomissements ou d'accès de sueur. La coloration jaune de la peau (jaunisse) ou brune des urines sont le signe d'une accumulation de bile et doivent faire l'objet d'une consultation médicale sans attendre.

Le diagnostic de calculs biliaires est posé sur la base des antécédents médicaux, de la palpation de l'abdomen et à l'aide de différents examens comme l'échographie ou l'endoscopie. On appelle cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) l'examen endoscopique des voies biliaires.

Le traitement est fonction des troubles, de la taille et de la localisation des calculs biliaires. On recourt à des antidouleurs et des antispasmodiques afin de soulager le patient. Si les calculs biliaires se trouvent dans la vésicule, elle est généralement retirée par voie chirurgicale avec l'ensemble des calculs. L'ablation chirurgicale de la vésicule biliaire est le moyen le plus fiable d'éviter de nouveaux calculs biliaires. Vous trouverez de plus amples informations sur l'intervention chirurgicale au chapitre Opérations de la vésicule biliaire. Une alternative à la chirurgie est le traitement par ondes de choc extracorporelles. Avec cette méthode, les calculs sont fragmentés de manière ciblée par des ondes de choc hautement énergétiques. La vésicule biliaire est préservée, ce qui implique par conséquent un risque de récidive. Si les calculs biliaires sont localisés dans les voies biliaires, ils peuvent être retirés par voie endoscopique lors de la cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique. Pour cela, on introduit un endoscope par l'œsophage, l'estomac et le duodénum pour accéder aux voies biliaires.